Violences sexuelles

Version imprimableVersion imprimableEnvoyer à un amiEnvoyer à un ami

Prioritairement conçue pour les femmes, principales victimes des violences sexuelles, ces pages peuvent également être utile à des hommes victimes ainsi qu’aux proches et professionnel-le-s concerné-e-s par ce type de violences.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique dans son Rapport sur la violence et la santé que « la violence sexuelle est un problème de santé publique courant et grave qui affecte des millions de personnes chaque année dans le monde, et que l’inégalité des sexes est au cœur de la violence sexuelle dirigée contre les femmes ».

Attention ! Les violences sexuelles n’impliquent pas forcément des coups, de la brutalité physique. Il y a violence sexuelle chaque fois qu’une personne impose à une autre des actes de nature sexuelle sans que cette dernière l’ait librement voulu (détails).

Les violences sexuelles prennent des formes multiples et peuvent toucher toutes les femmes. Vous n’arrivez peut-être pas à nommer ce qui vous est arrivé, vous ne savez pas comment en parler. Vous n’osez pas « faire des histoires pour pas grand-chose » ou vous craignez qu’on ne vous croie pas. Et pourtant, vous souffrez de rester seule avec ce poids.

La crainte des réactions de votre entourage, la peur de représailles de la part de l’agresseur, la difficulté à réunir des preuves et la lourdeur d’une éventuelle procédure judiciaire renforcent votre isolement et votre sentiment actuel d’impuissance.

Mais sachez que des professionnel-le-s sont là pour vous écouter et répondre à vos questions. Leur rôle n’est pas de vous juger ou de mettre en doute votre parole comme vous pourriez le craindre, mais au contraire de vous soutenir et, si vous le désirez, de vous accompagner dans vos démarches, ainsi que vers une reconstruction.

Il est fréquent que les femmes victimes de violences sexuelles vivent avec un sentiment de culpabilité et/ou de honte. Pourtant, ce n’est pas vous qui êtes coupable (voir le chapitre 14 pour plus de détails à ce sujet).

Attention : cette brochure se réfère au nouveau code de procédure pénale suisse (CPP) du 5 octobre 2007, applicable dès le 1er janvier 2011.

Tous les services et associations mentionnés sont répertoriés sur la page Adresses utiles, avec leurs coordonnées complètes.