Qui sommes-nous?

Version imprimableVersion imprimableEnvoyer à un amiEnvoyer à un ami

Le Centre de consultation LAVI de Genève est une association privée, subventionnée par les pouvoirs publics. Il a ouvert ses portes en janvier 1994 suite à l’entrée en vigueur le 1er janvier 1993 de la Loi fédérale sur l’Aide aux Victimes d’Infractions (LAVI). Sa mission est de répondre aux besoins immédiats des personnes victimes d’infraction pénale portant atteinte à leur intégrité (physique, sexuelle ou psychique). Son intervention se situe à l’intersection des domaines juridique, psychologique et social.

L’équipe pluridisciplinaire d’intervenant-e-s LAVI est actuellement composée d’une directrice, de 6 intervenant-e-s LAVI (4 femmes et 2 hommes), diplômé-e-s en psychologie, d'une juriste et d'un secrétariat pour un total de 6.85 postes fixes. L'équipe psychosociale bénéficie de formations spécifiques à l’aide aux victimes ainsi que de formations complémentaires en droit, médiation, thérapie de famille, psychothérapie, politique sociale et/ou études genre. Cette équipe est complétée par des psychologues assistantes, des psychologues stagiaires ou en contrat à durée déterminée ainsi que des professionnelles bénévoles (psychologue, bibliothécaire et juriste).

Depuis sa création, le Centre LAVI entretient de nombreux contacts avec l’ensemble des partenaires du réseau médico-psycho-social, juridique et institutionnel genevois, dans un souci constant d’information et de collaboration active. Il fait partie de différents groupes de travail, comités et commissions qui oeuvrent à Genève dans le domaine de l’aide aux victimes. En outre, il organise ou participe régulièrement à des actions d’information et de formation, pour que l’échange d’idées autant que de pratiques favorise la compréhension et la reconnaissance par l’ensemble de la société des problématiques spécifiques à ce domaine. Dans ce but, il publie également des documents d’information.

 

Le Centre de consultation LAVI de Genève applique les Directives cantonales en matière d'aides financières édictées par le Département de la solidarité et de l'emploi (DSE), entrées en vigueur le 1er mai 2011 (cf page précédente).